Digital
Développeurs débutants : nos tips pour une programmation réussie

Développeurs débutants : nos tips pour une programmation réussie

10/11/2021 Digital

L’univers du digital est extrêmement passionnant : avec les bons codes, une méthode rigoureuse et un brin d’analyse, vous êtes libre de créer et de mettre sur pied une multitude de projets : création de sites internet, développement d’applications, conception d’identité graphique avec des outils de webdesign… Bref, il n’y a aucune limite !

Mais avant de se lancer à la conquête de l’Ouest (oui, les développeurs sont de véritables cowboys !), le développeur junior doit apprendre le langage du web et dompter les chevaux sauvages que sont : JavaScript, PHP, Python HTML, CSS, Laminas, Bootstrap… Si vous pensez que cette dernière ligne est truffée de fautes de frappe, détrompez-vous, car il s’agit « simplement » des différents langages de programmation nécessaires au bon fonctionnement de n’importe quelle plateforme web. Ainsi, derrière chaque clic de souris que vous effectuez se cachent des milliers de lignes de code soigneusement intégrées par des développeurs attentifs. Mais il ne faut pas grand-chose pour que ce clic nous ramène vers une page que personne n’aime voir : la redoutable page 404 !

Pour éviter ce scénario catastrophe, nos développeurs, experts depuis de nombreuses années dans le digital, partagent aujourd’hui une compilation des conseils qu’ils auraient aimé recevoir à leurs débuts dans le pays des algorithmes et des lignes de codes. À vos marques : prêts, à vos claviers !

 1. Sur un seul langage de programmation, tu te concentras

Face à une échelle, quelle est la meilleure méthode pour atteindre le sommet ? Escalader les échelons un par un ou en enjamber plusieurs sans être certain de garder votre équilibre ?

La première règle à ne pas perdre de vue : ne pas s'éparpiller. Vous l’aurez constaté plus haut, les langages de programmation sont extrêmement variés et complexes : vous ne pourrez pas tous les maîtriser d’un coup. Comme l’illustrent si bien une flopée de dictons : il ne pas mettre la charrue avant les bœufs, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ou encore Il faut apprendre à marcher avant de courir ! Nous vous conseillons donc d’apprendre dans un premier temps un seul langage de programmation. Prenez le temps de vous familiariser avec, de découvrir toutes ses spécificités et techniques avant de vous lancer dans le grand bain. Par exemple, si vous utilisez JavaScript : avez-vous utilisé les bonnes fonctions ? Quelles sont vos variables ?

2. La doc attentivement, tu reliras

Si vous souhaitez devenir un meilleur développeur et comprendre votre projet dans sa globalité, il n’y a pas de solution miracle : vous devez lire et relire la doc jusqu’à ce qu’elle fasse partie de vous ! Si vous effectuez des modifications, n’hésitez surtout pas à ouvrir le fichier doc. Nos développeurs vous conseillent de la parcourir avec un esprit critique, car elle peut être parfois incomplète. Si c’est le cas, vous devrez alors vous tourner vers d'autres sources pour trouver les réponses à vos questions. Faites de Google votre meilleur ami et veillez à formuler des recherches précises pour atteindre des sources fiables ! Cependant, soyez vigilant… Il n’est pas question non plus de copier/coller un code trouvé sur Internet et de l’exploiter sans rien y comprendre. S’il est au-delà de votre compréhension, passez votre chemin, car il vous freinera dans la suite du développement.

3. De tes pairs, tu apprendras

C’est bien connu : ensemble, nous sommes plus forts. Que vous travailliez seul ou en équipe, il est impératif de s’entourer de grands sages. Ils vous aideront à évoluer plus rapidement, à améliorer vos compétences en développement et à éviter certaines erreurs. Nous vous conseillons donc de profiter de l'expérience des plus aguerris et de combler vos lacunes. Alors, comment trouver un mentor qui assurera vos arrières ? N’hésitez pas à en parler autour de vous, à vos collègues. La tendance est à l’entraide et il y a de fortes chances qu’ils soient dans la même situation que vous. Peut-être deviendrez-vous un binôme de choc tout comme Sheldon et Léonard ? Vous ne bossez pas dans le web ? Aucun problème : suivez des développeurs experts sur LinkedIn et Instagram, échangez vos connaissances sur des forums et développez une relation avec une communauté de développeurs passionnés comme vous, participez à des événements… Bref, ouvrez-vous aux autres !

4. Ta console ouverte, tu garderas

En tant que développeur web, vous avez accès à un panel d’outils, mais la plupart d’entre eux sont souvent délaissés. Pourquoi ne pas les solliciter au maximum ?   Ancrez de bonnes habitudes et travaillez tout en gardant votre console ouverte. Cela vous permettra d'inspecter votre code, de consulter les données en mémoire, d’explorer les fonctions et donc détecter plus facilement vos petites erreurs.

5. Ne pas avoir peur des erreurs, tu devras

Ce dernier conseil est applicable partout, mais il n'en demeure pas moins juste. La peur de se tromper est inévitable à l’heure actuelle et nombreuses sont les personnes paralysées à l’idée de commettre une erreur, mais pourquoi hésiter autant ? C'est en multipliant les tentatives et les échecs que l'on apprend et que l'on se forme. Avec un peu de recul, une erreur n'en est véritablement qu'une seulement si vous la répétez une seconde fois : la première fois, c'était de l'apprentissage pur et dur. Il ne tient à pas grand-chose de vous autoriser le droit à l’erreur 😉 Votre inquiétude ne doit pas se fixer sur les obstacles auxquels vous faites face, mais plutôt sur les solutions que vous apporterez !

Nous espérerons que ces précieux conseils vous guideront à travers votre voyage dans le monde de la programmation !

Do Not Track détecté